Résumé de l’événement Regard vers le futur de GéoAlliance Canada

Mar 30, 2016

Ed Kennedy et Brad Ashley

GéoAlliance Canada a eu le plaisir d’accueillir plus de 70 professionnels à l’occasion de l’événement inaugural Regard vers le futur, qui s’est déroulé à Calgary, les 15 et 16 mars 2016. Les participants représentaient divers secteurs du milieu de la géographie, de la géomatique et du domaine géospatial et provenaient du secteur privé, du milieu de l’enseignement, de la fonction publique et d’organismes sans but lucratif. Ils ont travaillé de concert pour valider le mandat de GéoAlliance, faire du remue-méninges afin de trouver les possibilités à saisir, les risques et les mesures à prendre, en plus de proposer des projets qui pourraient profiter à tous les acteurs de la géocommunauté.

Les efforts admirables que le conseil d’administration par intérim de GéoAlliance Canada a déployés pour concrétiser les propositions de la Table ronde de la communauté canadienne de géomatique ont été largement appuyés par les membres de la communauté, qui ont participé en grand nombre à l’événement et fourni une aide financière pour rendre le tout possible. Parmi les commanditaires de l’événement figuraient Esri Canada, l’Alberta Geomatics Group, Géomètres professionnels du Canada, URISA Alberta, TECTERRA, Silvacom, le gouvernement de la Colombie-Britannique, WSP Canada et PC Corp.

Les participants ont été accueillis à Calgary par Brad Ashley, président du conseil d’administration par intérim de GéoAlliance Canada, et par Caitlin Blundell, coordonnatrice des communications et organisatrice de l’événement. Ensemble, ceux-ci ont expliqué l’objectif de l’événement et l’importance de profiter de cette occasion pour commencer à élaborer des projets ayant des retombées concrètes, en vue d’accroître la notoriété de notre secteur d’activité. M. Ashley a décrit en détail les défis que le nouvel organisme doit relever, par exemple la charge de travail et le flux de trésorerie. Pour sa part, Mme Blundell a expliqué qu’à son avis, la collaboration est essentielle au sein du secteur pour garantir la croissance de notre secteur d’activité. De plus, Gian-Carlo Carra, l’adjoint au maire de Calgary, a souhaité la bienvenue dans sa ville aux participants et parlé avec éloquence de l’importance de disposer de données géospatiales à jour pour gérer les infrastructures et assurer la planification.

L’orateur principal de l’événement, Alex Bruton, « The Innographer », a parlé du laborieux processus d’innovation en le comparant à l’apprentissage du monocycle ou du « vélo inversé ». Il a souligné que toutes les idées visant à améliorer un secteur d’activité ne sont pas forcément bonnes, c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas toujours d’idées réalistes ayant d’importantes retombées. M. Bruton a montré que, sur 3 000 idées, une seule réussit généralement. Il a demandé aux participants de laisser libre cours à leur imagination et de proposer des stratégies viables qui pourraient faciliter l’innovation dans notre secteur d’activité et nous aider à ne pas nous laisser arrêter par les obstacles ou les revers.

Les deux jours ont en grande partie été consacrés à des activités individuelles ou par petits groupes portant sur les feuilles de travail fournies par les animateurs de l’événement, de la société Design Cofounders. Ces animateurs ont aidé les participants à valider, dans un premier temps, le mandat de GéoAlliance Canada en formulant des commentaires éclairés sur les occasions à saisir et les risques qui se posent pour les organisations elles-mêmes et pour le secteur. Les participants ont pu collaborer avec des membres de tous les secteurs (enseignement, organismes sans but lucratif, fonction publique et secteur privé) à l’élaboration de projets potentiels permettant d’atteindre des objectifs communs et de régler des enjeux qui touchent l’ensemble de la communauté. Ils ont souligné le fait que GéoAlliance Canada devrait être perçu comme un organisme qui aide à trouver des solutions plutôt que comme un organisme qui fournit des solutions, et que son mandat consiste à créer les conditions favorables à la réussite des projets de la géocommunauté.

C’est pourquoi le bien-fondé des projets (l’intérêt des projets pour la communauté), leur faisabilité (le potentiel de concrétisation des projets) et leur viabilité (les probabilités de réussite à long terme des projets) ont été évalués individuellement et en groupe. Plusieurs concepts de projet ont été présentés aux participants pour obtenir leurs commentaires. Tous les concepts et les formulaires d’évaluation ont été conservés pour permettre au conseil d’administration de GéoAlliance Canada de les examiner. Dans les mois qui viennent, d’autres concepts de projet seront recueillis par le site Web de GéoAlliance. En effet, durant l’événement, les participants se sont fait dire à maintes reprises que les idées de projet mises sur la table n’étaient qu’un début et qu’ils auraient d’autres occasions de proposer des projets. Vous trouverez ici de plus amples renseignements sur le travail accompli dans le cadre de l’événement Regard vers le futur.

Le conseil d’administration de GéoAlliance Canada mettra sur pied un comité externe relevant de lui. Ce comité sera chargé d’examiner les conclusions, les suggestions et les commentaires formulés durant l’événement. Composé de représentants de notre communauté et des secteurs d’activités connexes, le comité sera une source de projets transparente. Les membres du comité évalueront les concepts de projet présentés et travailleront de concert avec les personnes à l’origine des projets pour s’assurer que les projets sont prêts à démarrer, mettre sur pied de solides équipes, trouver les ressources supplémentaires nécessaires et veiller au bon déroulement des projets, du début à la fin. Le site Web de GéoAlliance Canada sera mis à jour au fur et à mesure du financement et de la progression des projets. Un grand merci à tous ceux qui ont commandité l’événement et qui y ont participé en personne ou sur Twitter. L’événement Regard vers le futur a permis à GéoAlliance Canada de faire ses premiers pas. Nous espérons pouvoir dire rétrospectivement qu’il s’agissait de pas de géants pour notre communauté.

Si le travail d’élaboration et de mise en œuvre de projets utiles à notre communauté a d’ores et déjà commencé, il reste que la participation de partenaires motivés sera nécessaire pour mener ces projets à bien. Ceux qui ont participé à l’événement de Calgary ont montré l’intérêt qu’ils portent à la réussite de GéoAlliance Canada, mais l’organisme devra continuer de croître et d’évoluer. Nous sommes impatients de collaborer avec nos membres et avec la géocommunauté canadienne en vue de tisser des liens et de faire connaître notre travail à l’échelle nationale et internationale. Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet de cet événement, n’hésitez pas à communiquer avec nous.



Tags:

Add Pingback

Please add a comment

You must be logged in to leave a reply. Login »