L’événement Regard vers le futur 2016 est terminé!

Apr 06, 2016

L’événement Regard vers le futur 2016 est terminé! Merci à tous ceux qui ont commandité l’événement, qui y ont participé en personne ou qui nous ont suivis sur Twitter, et félicitations à la géocommunauté canadienne pour son grand pas vers l’avant. Cliquez ici pour consulter le récapitulatif de l’événement.

Nous devions atteindre deux objectifs durant l’événement et nous sommes très satisfaits des résultats. Nos objectifs étaient les suivants :

  1. Valider et renforcer le mandat de GéoAlliance Canada en cernant les principales occasions à saisir et les principaux risques pour les organisations et la communauté qui découlent de l’établissement d’une organisation-cadre.
  2. Créer et évaluer des fiches de concept de projet qui pourraient devenir des projets pilotes.

Le premier objectif était le plus difficile à réaliser. L’organisation GéoAlliance Canada est issue de la Table ronde de la communauté canadienne de géomatique. Elle existe depuis 2015 et dispose d’un plan d’action élaboré par des comités et des groupes de travail. Ce document traite de nombreux sujets! Il est évident que nous avons beaucoup de pain sur la planche, et il nous reste encore la difficile tâche de déterminer comment établir l’ordre de priorité des mesures proposées, affecter les ressources et attribuer les responsabilités. En gros, le plan d’action ressemble davantage à une liste de recommandations et d’occasions à saisir qu’à une feuille de route. Il ne traite aucunement des données qui nous permettraient d’évaluer les mesures proposées, et nous nous sommes rapidement rendu compte que les membres de notre communauté ne s’entendaient pas sur les éléments du plan que GéoAlliance Canada devrait traiter en priorité.

Le conseil d’administration par intérim de GéoAlliance Canada a travaillé à une vision et un mandat qui orienteront nos activités. Au lieu de les présenter comme un produit fini à la communauté, nous en avons rediscuté avec elle pour vérifier si nous étions toujours en harmonie avec ses objectifs. Pour ce faire, nous avons présenté aux participants à l’événement Regard vers le futur les quatre énoncés suivants :

  1. GéoAlliance Canada devrait mesurer le succès de chaque secteur à l’échelle nationale. Les points de référence qui en découleront nous aideront à communiquer nos efforts collectifs et à régler au fil du temps les problèmes qui touchent tous les secteurs. Cela nous permettra de faire avancer des projets de grande envergure.
  2. En tant qu’organisation-cadre, GéoAlliance Canada peut cerner les enjeux auxquels font face ses membres dans une optique holistique et favoriser la mise en œuvre de projets ayant d’importantes retombées.
  3. Pour mesurer son impact, GéoAlliance Canada misera sur l’optimisation des occasions pour ses membres et s’aidera d’une feuille de route transparente et pertinente pour tous les secteurs d’activité.
  4. En plus de veiller au succès et à l’épanouissement de la géocommunauté, GéoAlliance Canada se fera le porte-parole de la géocommunauté et en fera la promotion à l’échelle nationale et internationale en publiant des communications stratégiques dans divers médias.

Nous avons invité les participants à dresser la liste des principales occasions et des principaux risques pour leur propre organisation ou pour la géocommunauté en fonction de ces quatre énoncés. Ce processus nous permettra de valider nos hypothèses et de corriger le tir, si nécessaire. Le conseil d’administration par intérim de GéoAlliance Canada analysera ces occasions et ces risques pour s’assurer que le mandat de l’organisation est le plus pertinent possible. Il tirera profit du statut d’organisation-cadre nationale et des occasions qui en découlent tout en travaillant à atténuer les risques connexes.

Le défi suivant était d’utiliser les occasions soulevées par les participants pour alimenter une séance de remue-méninges visant l’élaboration de projets. Tout d’abord, les participants rassemblés en petits groupes ont trouvé des façons de tirer profit des occasions qu’ils avaient cernées. Ensuite, individuellement ou en petits groupes, ils ont peaufiné leur idée la plus prometteuse et l’ont évalué à l’aide de fiches de concept et d’évaluation de projet. Les participants devaient répondre aux questions posées sur les fiches de concept de projet : 

  • Quel problème réel tentez-vous de résoudre?
  • Comment voulez-vous le résoudre?
  • Qu’allez-vous tirer du problème et de sa solution?
  • Quels seront les avantages pour la communauté?
  • Quels sont les plus grands obstacles à la réalisation de ce projet?
  • Quelles sont les occasions à saisir pour surmonter ces obstacles?
  • Quels sont les risques qui vous empêcheraient de surmonter ces obstacles?

Après avoir clairement défini les concepts de projet, les participants les ont analysés à l’aide des fiches d’évaluation. Ces dernières permettaient de vérifier la mesure dans laquelle les projets correspondaient à chacun des énoncés du mandat mentionnés précédemment et contenaient une série de critères d’innovation. Chaque concept de projet était évalué en fonction de son bien-fondé (ses avantages pour la communauté), sa faisabilité (sa facilité de mise en œuvre) et sa viabilité (sa durabilité dans le temps ou son impact à long terme). Les projets ont d’abord été autoévalués et ensuite passés en revue et réévalués par d’autres groupes. Enfin, des volontaires ont présenté leurs idées à l’ensemble des participants aux fins d’une évaluation collective. Les fiches de concept et d’évaluation de projet ont été récupérées et seront examinées par un nouveau comité d’évaluation des projets de GéoAlliance Canada.

Au cours des prochaines semaines, le conseil d’administration par intérim de GéoAlliance Canada devrait présenter clairement à la géocommunauté le rôle de l’organisation dans les domaines de la géographie, de la géomatique et de la géospatiale. Grâce aux travaux que nous avons accomplis à Calgary, nous croyons que GéoAlliance Canada est prête à jouer un rôle central, qu’elle procurera une valeur ajoutée aux projets de collaboration nouveaux et en cours qui appuient notre mandat et qu’elle vous aidera à réaliser vos projets, du début à la fin. Notre objectif est d’accroître notre investissement global dans les projets qui présentent un avantage pour nous tous et qui nous permettront de concrétiser nos meilleures idées (projets satisfaisant aux critères du bien-fondé, de la faisabilité et de la viabilité).

Notre communauté doit surmonter certains obstacles, et il n’est pas réaliste de penser qu’une organisation peut à elle seule régler tous les problèmes qui ont été soulevés et abordés. À l’avenir, GéoAlliance Canada aidera à trouver des solutions au lieu d’en fournir. Notre communauté est intelligente, innovatrice et déterminée; nous l’avons bien vu au cours des années, voire des décennies de discussion qui nous ont menés jusqu’ici. Les problèmes ont été clairement définis, et des solutions ont été proposées. Nous devons maintenant travailler ensemble à la formulation, au financement et à la mise en œuvre des solutions.

Nous sommes très heureux des résultats de l’événement Regard vers le futur. Au cours des prochaines semaines, nous communiquerons avec tous ceux qui ont proposé un projet durant l’événement. Si vous n’avez pas assisté à l’événement et que vous avez un projet à nous proposer, vous pourrez le faire en ligne. Les projets Regard vers le futur nous permettront de mettre à l’essai ce modèle, et vous pourrez nous faire part de vos nouvelles idées en tout temps par un portail Web. Nous avons bien hâte de prendre connaissance de vos idées!




Add Pingback

Please add a comment

You must be logged in to leave a reply. Login »